Comment s’initier au BDSM et apprendre à le pratiquer correctement ?

Accessoires BDSM

Votre meilleur(e) ami(e) vous a confié être devenu accroc au BDSM ? Un peu naïve, vous lui avez répondu de faire attention à son régime. Une petite précision s’impose.

Cette page a été écrite pour toutes les femmes et tous les hommes, toutes pratiques sexuelles confondues afin expliquer concrètement ce qu’est le BDSM ? Comment s’initier avec cette pratique de plus en plus tendance ? Et finalement comment le pratiquer correctement ?

Qu’est-ce que le BDSM ?

Avant d’évoquer concrètement comment pratiquer le BDSM, il est bon de rappeler ou d’informer les novices sur ce qui se cache derrière ces 4 lettres. Le BDSM ou bondage domination sado masochiste soulève quelques interrogations. Rassurez-vous, il n’y a aucune honte à ne pas tout connaitre de l’univers érotique. Mais vous êtes certainement d’avis que cela peut toujours servir…

La pratique du BDSM concerne absolument tout le monde : hétérosexuel, homosexuel, transgenre et bien évidement les bisexuels. Les adeptes du BDSM sont issus de tous les horizons.

Vous devez retenir que le BDSM est un type de relation sexuel dans lequel les partenaires peuvent être attachés, soumis et dominés. La douleur occupe aussi une place centrale et sert à amplifier le plaisir.

Apprendre concrètement à pratiquer le BDSM ?

Impossible de se lancer sans connaitre les fondamentaux. Le BDSM s’apprend au fur et à mesure. La présence d’un ou plusieurs partenaires est nécessaire. Pour vous faire quelques idées parmi des centaines, vous pouvez utiliser de la cire de bougie, des glaçons, un fouet, un électro-stimulateur ou tout simplement infliger une bonne fessée à votre soumis(e).

Dans la pratique du BDSM, le soumis peut devenir le dominant. Les rôles sont interchangeables au gré des positions.

Dans le BDSM, il existe la notion de contrats. Ces contrats n’ont pas de valeur marchande, mais possèdent une dimension morale. Pour faire simple, ils servent à dicter ce qui est permis de faire pour donner un maximum de plaisir à son partenaire.

Des termes explicites existent pour poser un cadre de jeu mais leur utilisation est sans obligation. Par exemple :

  • CCC qui désigne un contrat d’engagement bienveillant consensuel;
  • PRICK KINK CONSENSUEL terme qui sert à informer que les participants engagent leur responsabilité personnelle;
  • RACK pour avertir du risque encouru;
  • SSC pour dire que le contrat est sain, sûr et consensuel.

À chacun finalement de définir le degré de son BDSM.

accessoire bdsm

Votre apprentissage du BDSM se fait donc avec autrui dans un esprit de communication. L’arsenal du bondage se compose de corde, menotte, lingerie d’esclave, fouet, martinet. Un scénario plus ou moins élaboré peut aussi servir de trame directrice entre deux partenaires.